Vauillez activer JS

Province d'Ouarzazate

La province d'Ouarzazate comporte 17 communes territoriales suivantes:     

- CT Ouarzazate

 

 

- CT Taznakhte

- CT Ghassate

- CT Telouate

- CT Skoura

- CT Idelsane

- CT Imi Nolaoun

- CT Amerzgane

- CT Siroua

- CT Ait zineb

- CT Tarmigte

- CT Ouisselsate

- CT Toundoute

- CT Ighrem nougdal

- CT Tidili

- CT Iznagn

- CT Khzama

 

La province d’Ouarzazate relevant de la région de Draa-Tafilalet, s'étend sur une superficie de 12400 Km²,  avec une densité de 23.9 h/km² (763.1 h/km² en milieu urbain).

Sa position géographique dans l’espace oasien fragile et vulnérable lui impose des contraintes physiques (relief accidenté, rareté des terres arables et ressources en eau et intensité de l’érosion) qui ont, pendant longtemps, entravé son accessibilité. Le territoire provincial présente une diversité naturelle (montagnes ; oasis, vallées..), microclimatique ainsi que des paysages pittoresques qui lui confèrent une originalité qui le rendent très attractif.

Sur le plan sociodémographique le nombre de la population est passé de 270288 habitants en 2004 à 297502 habitants en 2014 (avec un T.A.M.A de 1.0%).

Nombre de population Féminin (%) TAMA (2004-2014) Nbre de ménage Taille moyenne Taux d’urbanisation Taux net d'activité (%)

Taux de chômage

(%)

Taux d'analphabétisme

(%)
297502 52 1.0 54 959 5.4 38.2 43.6 12.3 33.9

Source : RGPH 2014

La transition se manifeste, déjà, dans la structure par âge de la population, qui voit sa base (30% ont de 0 à 14 ans) se rétrécir, notamment en milieu urbain, la tranche correspondant à l’âge d’activité (60,5% de 15 à 59 ans) et celle des personnes âgées (9,3% ont 60 ans et plus) s’élargir.

Cette transition se traduit par une grande pression sur le marché de l’emploi qui n’est atténuée que par l’émigration (le taux de chômage en 2014 était de 12,3% et Taux d’activité 43.6).

Le taux de pauvreté a, certes, nettement régressé (8.5 en 2014). Mais le taux d’analphabétisme demeure assez élevé (33,9%). En revanche, le taux de scolarisation des enfants de 7 à 12 ans a bien progressé pour atteindre 96,7%.

Sur le plan économique, la province dispose d’un potentiel, certes limité, mais non encore suffisamment valorisé (L’agriculture oasienne, Le tourisme, la production cinématographique, le savoir faire artisanal et minier de sa population..).

Sur le plan spatial, la province est bien polarisée par la ville d’Ouarzazate qui, par sa masse et son offre d’équipements et de services, rayonne sur une vaste région. Son attrait, notamment pour la population rurale (qui représente 61.8%), ne cesse de mettre à rude épreuve sa capacité d’absorption des immigrés et d’accroitre la pression sur ses infrastructures d’accueil.