Province de Zagora


(Province)


45000
Zagora
Maroc


 

zagora Au Sud-est du royaume, sur le cours moyen du Draa, est située la province de Zagora. Elle s'étend sur une superficie de 23 000 km² dont 58700 ha de SAU et 1 012 000 ha de parcours.

Sur le plan topographique, la région est compartimentée en plusieurs unités (vallées, montagnes, plaines et plateaux désertiques). Ce compartimentage offre diverses possibilités pour une exploitation variée et complémentaire du milieu naturel. Ainsi, tout au long de la vallée du Draa moyen, s'étend sur 26 000 ha un chapelet d'oasis présentant une verdure étrange en ce milieu pré-saharien. Sa mise en culture dépend largement des apports en eau en provenance de l'extérieur.

 

Les autres compartiments topographiques; montagnes, plaines et plateaux désertiques, sont exploités à des fins pastorales par des troupeaux sédentaires et nomades.

 

 

Le climat:

Le cadre climatique s'inscrit globalement dans l'étage bioclimatique saharien. La pluviométrie moyenne annuelle est très faible et diminue du nord au le sud: 100 mm à Agdez à 60 mm à Zagora.
La température générale est similaire à celle de Ouarzazate; bien chaud en été (entre 38 et 44 degrés) et froid en hiver (entre -1 et 7degrés). Le soleil est très présent durant plusieurs mois de l'année.

Les vents dominant dans la région sont le Chérgui, sec et chaud en provenance du Nord-est, plus fréquent en été, et le Sahili, plus frais, en provenance du Sud-ouest se manifeste en hiver.

 

Autres informations

Pays
Maroc Région
Souss-Massa-Draâ Province
Province de zagora Population (2006) 1 233 700 hab

 

Histoire:

L'histoire de la région remonte aux temps immémoriaux, comme en témoignent les gravures rupestres à Foum Chena et à Tazarine et la nécropole géante de Foum Larjam à lghir N'tidri à M'hamid El Ghizlane. Au début du 14ème Siècle, les Chorfas Saâdiens, venus du Moyen Orient se sont installés à Tagmadart.

Au 16ème siècle, les Chorfas Saâdiens partirent à la conquête du Sous Maroc et du Nord du Maroc, avant de réaliser celle du pays du Soudan occidental par la célèbre route de Tombouctou. Cette grande expédition a assuré la prospérité commerciale et culturelle du Maroc.

 

Cette Zaouia est dotée d'une riche bibliothèque qui recèle de précieux ouvrages de théologie, d'histoire, et de médecine où est conservé le plus ancien manuscrit daté du 13ème siècle. Après la mort de My Ismail en 1727, la région a connu des périodes d'instabilité mais resta toujours fidèle au Trône Alaouite.

Au 20ème siècle après une phase du colonialisme, la région a renoué avec le développement qui engage tous les secteurs grâce à la politique sage menée par Feu Sa Majesté Hassan II (que dieu l'ait en Sa Sainte miséricorde) et poursuivie par S.M le Roi Mohamed VI. (que dieu le glorifie).

Zaouia Sous le règne de la Dynastie Alaouite, la région s'est vu accorder un intérêt particulier depuis sa  libération par le grand Sultan My Mohamed ben cherif au 17ème siècle et plus particulièrement sous le règne du grand et célèbre My Ismail. Son fils Cherif Ben Ismail se rendit à Aghlan de Beni Zoli, où il installa le siège de son autorité (wilaya de Draa Sijilmassa). Le roi vaillant s'appuyait également sur la Zaoui Naciria pour la diffusion du savoir dans les pays africains limitrophes.



 

Tracez votre itinéraire

De    :  ou 

Vers :  ou